République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة الصحة والسكان واصلاح المستشفيات

 

Afin de déterminer la relation entre les séquences algériennes et les variantes circulantes du SARS-CoV-2/hCOV-19, un arbre évolutif a été déduit en utilisant tous les génomes humains complets disponibles auprès du GISAID GISAID (base de données à l’origine des séquences de la grippe ; Global Initiative on Sharing All Influenza Data) au 20 mars 2020, ainsi que les nouvelles séquences soumises (en attente sur le GISAID). Un alignement de séquences multiples de 691 génomes complets a été généré et a été conservé manuellement. Un arbre de maximum de vraisemblance (ML) a été estimé en utilisant TreeTime tel qu’implémenter dans Nextstrain.

L’Institut Pasteur d’Algérie constate ces derniers jours et avec le plus grand regret, la diffusion tendancieuse de déclarations et d’allégations à son encontre, concernant notamment la prise en charge du diagnostic des cas d’infection par le nouveau Coronavirus Covid-19, qui tentent de semer l’agitation et l’inquiétude au sein de la population, à l’heure où notre pays est confronté à l’instar des pays du monde à une situation d’urgence sanitaire difficile, suite à l’apparition de ce virus. Période durant laquelle nous devons conjuguer les efforts de tous pour y faire face.

A l’heure actuelle, l’Algérie a enregistré 90 cas confirmés de Covid-19 dont 10 morts; tous ces cas sont reliés aux foyers apparus en Italie et en France, nous n’avons pas encore de chaines de transmission locale.